Quel est le rôle du kinésithérapeute en rééducation vestibulaire ?

Aller au contenu

Quel est le rôle du kinésithérapeute en rééducation vestibulaire ?

Centre de rééducation vestibulaire
Publié par Jean-Christophe Hardy dans CRV · 12 Décembre 2020
Tags: CRVkinekinésithérapierôlerééducationvestibulaire
Centre de rééducation vestibulaire (CRV) - Cabinet de kinésithérapie Hardy au Luxembourg (Dudelange et Belval) - Ligne titreQuel est le rôle du kinésithérapeute
en rééducation vestibulaire ?

Au Centre de Rééducation Vestibulaire, nous évaluons le fonctionnement du système vestibulaire à l’aide de différents tests et appareils afin de définir la cause des symptômes.

Le Kinésithérapeute spécialisé peut effectuer les techniques de traitement adéquates et enseigner les exercices selon le type de pathologie afin de rétablir un équilibre au sein des différents systèmes responsables que sont les yeux, la proprioception et l’oreille interne. Ces interventions visent à diminuer l’intensité, la durée et la fréquence des vertiges et étourdissements, voire les éliminer.
Elles visent aussi à améliorer l’équilibre et l’acuité visuelle. Par conséquent, la qualité de vie ainsi que l’autonomie du patient s’en trouvent grandement améliorées.

Nous veillons également à répondre, dans la mesure du possible, à vos questions et réfléchissons avec vous pour faciliter votre quotidien.
Quels troubles peuvent-ils être traité en rééducation vestibulaire ?

Les pathologies traitées en rééducation vestibulaire sont :

• Le vertige paroxystique positionnel bénin (V.P.P.B.), reconnu pour ses vertiges de courte durée, mais très intenses, lors de changements spécifiques de la position de la tête, comme lorsque l’on se couche dans un lit
• Les déficits unilatéraux (neuronite, labyrinthite, névrite vestibulaire), reconnus pour les vertiges lors des mouvements de la tête ou des yeux dans le quotidien, mais aussi les vertiges créés par les objets qui bougent devant les yeux (ballon, essuie-glace, etc.)
• Les pathologies bilatérales ou d’origine centrale (traumatisme crânien, migraine vestibulaire)
• Les troubles d’équilibre statique (en position assise ou debout)
• Les troubles d’équilibre dynamique (à la marche ou dans les escaliers)

Très souvent, les patients souffrent depuis plusieurs mois, voire plusieurs années. Malgré tout, la rééducation vestibulaire permet souvent d’obtenir des résultats très encourageants et de gagner en qualité de vie.





Retourner au contenu